L' HÔTEL SAINT GELAIS

hôtel restaurant Angoulême

Présentation

Hôtel restaurant Angoulême

L’ancienne maison diocésaine de Saint-Gelais va devient un hôtel de charme avec son restaurant gastronomique L’Algorithme dans le square du même nom.

Ce fut la maison diocésaine d’Obézine dominée par l’église du même nom, puis longtemps une maison de retraite pour les prêtres, puis une résidence privée depuis dix ans. Dorénavant c’est un hôtel de charme haut de gamme de douze chambres son restaurant gastronomique L’Algorithme «chic et décontracté». Cette demeure de caractère borde le square du tranquille quartier de Saint-Gelais.

À deux pas du carrefour de Lille, 12 chambres 4 étoiles de 25 m2 à 70m2, dont 5 suites, ainsi qu’un restaurant gastronomique de 35 couverts, plus une terrasse arborée, une salle de séminaire de 25 personnes et une salle de sport sont aménagés dans la bâtisse de 904 m2, en forme de T.

Déco & demeure de charme

Deux entrepreneurs de la région, Hervé Tisné-Dessus et Yannick Lamuraille sont tombés amoureux de cette vieille bâtisse et ont décidé d’en faire un hôtel de charme haut de gamme, confiant la réalisation de ce projet à l’agence PH2B.

Côté déco, Pierre-Henri Bouchacourt, accompagné de son équipe, a su, à travers la décoration soignée de cet hôtel, apporter modernité et confort tout en imposant avec délicatesse un thème fort, celui de la nature, que l’on retrouve sous diverses formes. De nombreux éléments composés de bardages verticaux en noyer sont omniprésents se fondant avec élégance dans un décor ou prédominent le vert kaki et le mordoré. Dans la salle d’accueil, deux fauteuils vert anis signés Moroso Diesel invitent les clients à la détente. Les murs sont tapissés d’un papier peint de chez Zoffany avec des motifs aux formes géométriques semblant formées des étoiles provenant d’un kaléidoscope et d’un papier peint Cole and Son à l’effet bois de bouleau. Au sol, un parquet ajouré d’une découpe arrondie en carrelage brillant qui semble répondre aux motifs en 3D du papier peint mordoré et beige de chez Arte placé au plafond. Deux petites tables blanches en résine aux formes futuristes se détachent de la pièce. Une douce lumière émane de trois suspensions en verre soufflé.

Déco restaurant et chambres

Le restaurant gastronomique « L’Algorithme » est arboré d’une jolie terrasse. Au sol, du parquet et une moquette verte foncée sont en contraste avec le mur en pierres apparentes du fond de la salle. En face du mur en pierre, un grand canapé bleu derrière lequel surgissent de grands panneaux verticaux sur lesquels sont installés des œuvres d’art pour former un triptyque.

Une partie du plafond est recouvert d’un papier peint Cole and Son au motif semblant formé des vagues, tiré de dessins fait à la main, clin d’œil au festival d’Angoulême. De grandes suspensions en verre soufflé de chez Vanessa Mitrani. Une claustra en noyer composée de pleins et de vides confère au restaurant élégance et légèreté.

Au sol de chaque chambre, la moquette, dans des tonalités d’orangé et à l’imprimé composé de motifs géométriques linéaires qui semblent grimper jusqu’au niveau des murs, est inspirée par la nature. Les rideaux, le dessus de lit et le pouf habillés de tissus Lelièvre évoquent les couleurs des feuilles d’automne. Au plafond, on retrouve le papier peint Cole and Son, semblant former des vagues. Deux suspensions en métal laqué noir ont été placées au-dessus de la tête de lit dessinée par le Studio PH2B, sur laquelle se dresse un grand miroir double face. La cabine de douche, la baignoire et la vasque sont enveloppées de résine blanche. Au sol un carrelage semblable à du marbre bordé au niveau des murs d’un liseré orangé. Avec majesté, un tronc de bouleau domine la pièce.

CHIFFRES CLES

HÔTEL ANGOULEME LE SAINT GELAIS ****

7 Chambres
5 Suites
35 Couverts
0 Km du centre ville

L'EQUIPE

DE L'HÔTEL **** SAINT GELAIS ANGOULÊME

AMELIE

AMELIE

Accueil
ARNAUD

ARNAUD

Maître d'hôtel
ANNAELLE

ANNAELLE

Serveuse

ARNAULT BALDERESCHI

ARNAULT BALDERESCHI

Chef cuisinier
d20c41fce508d92be9050b4d4176e614iiiiiiiiiiiiiii